Observatoire du bénévolat

En Suisse, il n’y a guère de domaines de la vie qui échappent au bénévolat et au volontariat: commission scolaire, mandats ou commissions politiques, justice, pompiers, mais encore les associations sportives, culturelles et de loisirs, les institutions caritatives, les organisations religieuses ou encore les services rendus entre voisins.

L’Observatoire distingue principalement les bénévoles officiels des bénévoles non officiels. Le bénévolat officiel désigne un engagement concret, notamment dans le cadre d’une association, d’une organisation ou pour une autorité politique. A l’inverse, le bénévolat non officiel comprend les activités informelles effectuées en dehors du cadre fixe d’une organisation, notamment dans la sphère privée ou pour le voisinage (p. ex. faire les commissions pour une voisine âgée), mais en dehors de son propre foyer.

Quelque 1,8 million de volontaires assurent le bon fonctionnement de ce système. Parmi eux, au moins 900 000 bénévoles, par exemple dans un comité d’association ou une autorité civile. Ces derniers sont élus pour revêtir une fonction honorifique.

Afin de développer le bénévolat de manière durable, il est nécessaire de comprendre son concept et d’identifier ce qui motive chacun à s’engager pour les autres. Pour cette raison, la Société suisse d’utilité publique a lancé l’Observatoire suisse du bénévolat en collaboration avec le Pour-cent culturel Migros. En tant que partenaire tiers, l’Office fédéral de la statistique apporte de précieux conseils à l’Observatoire.

Contact

Cornelia Hürzeler, Cheffe de projet Travail et société / société civile
Josefstrasse 214, case postale
8031 Zurich
Tél. +41 44 277 22 19

www.bénévolatobservatoire.ch