300 000 francs pour les arts scéniques

m2act: nouveau projet de soutien et de mise en réseau pour les arts scéniques

m2act, le nouveau projet de soutien et de mise en réseau du Pour-cent culturel Migros pour les arts scéniques, accorde ses premières contributions de soutien. Avec une enveloppe totale de 300 000 francs, il soutient neuf projets portant sur des sujets sociétaux, tels que le féminisme, le changement climatique ou le racisme. L’actuel appel à projets est ouvert jusqu’au 18 mars 2021.

Grâce à m2act, neuf projets dans le domaine des arts scéniques (théâtre, danse, petites scènes et performance) toucheront des contributions de soutien d’un montant total de 300 000 francs. Tous les projets soutenus seront développés et réalisés conjointement par des acteurs culturels et des spécialistes des affaires sociales, de l’économie, de la société, de la recherche, des sciences ou de la politique. Les projets thématisent de diverses façons les changements sociétaux. Des sujets d’actualité comme le féminisme, le changement climatique ou le racisme y sont traités dans le but de développer de nouvelles approches et des pratiques inédites. Vous trouverez de plus amples informations sur les projets soutenus en annexe et sur notre site Internet. En 2021 aussi, vous pouvez soumettre vos projets. L’actuel appel à projets est ouvert jusqu’au 18 mars 2021.

Avec le lancement du projet m2act, le Pour-cent culturel Migros choisit une nouvelle voie pour l’encouragement des arts scéniques. L’accent y est mis, outre sur le développement et la réalisation de projets transdisciplinaires, sur l’encouragement de processus de travail équitables et durables ainsi que sur le renforcement des réseaux et des échanges au sein des arts scéniques. De cette façon, le Pour-cent culturel Migros réagit aux changements souhaités par la scène: les acteurs culturels désirent en effet interagir davantage avec leur public et axer leur méthode de travail sur l’équité, l’écologie et la mise en réseau. La crise du COVID remet fondamentalement en question les relations de travail et de production au sein des arts scéniques et renforce l’urgence des projets soutenus.

Un comité composé de 10 personnes (cinq expert·e·s externes et l’équipe de m2act) a été chargé de la sélection des projets:

  • Pascale Altenburger, chorégraphe et danseuse, Berne
  • Mathieu Bertholet, directeur du Théâtre Poche, Genève
  • Regula Schröter, dramaturge, Brême
  • Moritz von Rappard, développeur de projet et médiateur, Berlin
  • Marjolaine Minot, comédienne, compagnie Marjolaine Minot, Fribourg
  • Samira Lütscher, responsable de projet Engagement Migros
  • Mathias Bremgartner, responsable m2act
  • Béatrice Schmidt, programme et organisation de m2act
  • Urs Küenzi, responsable du soutien m2act
  • Saima Sägesser, stagiaire Théâtre, Pour-cent culturel Migros

Infos «m2act»

m2act encourage la co-création culturelle, soutient le transfert ouvert de connaissances, s’engage pour des pratiques équitables et se consacre aux structures durables dans les arts de la scène. Les contributions accordées permettent de soutenir des projets de co-création, développés et réalisés conjointement et de manière égalitaire par des acteurs culturels et des spécialistes venus d’autres domaines. Une fois par an, un évènement m2act de plusieurs jours et de nombreuses manifestations de nos partenaires encouragent et renforcent les échanges au sein du secteur des arts scéniques. m2act met les résultats, idées et conseils pratiques issus de ces évènements et des projets soutenus à la disposition de toutes les personnes intéressées sous forme d’une boîte à outils numérique.

https://www.m2act.ch/fr/

Informations aux médias:

Patrick Ilg, responsable Communication, Direction des affaires culturelles et sociales, Fédération des coopératives Migros, Zurich, téléphone 058 570 30 38, patrick.ilg@mgb.ch

Téléchargement d'information des médias:

Information aux médias 8.2.2021 – 300 000 francs pour les arts scéniques

Le Pour-cent culturel Migros est un engagement volontaire de Migros, inscrit dans ses statuts, en faveur de la culture, de la société, de la formation, des loisirs et de l’économie. www.pour-cent-culturel-migros.ch

Les projets soutenus:

Blackbox
Le projet Blackbox d’experi_theater crée un espace performatif Black*BIPOC/s qui révèle des histoires et esthétiques noires gardées secrètes jusque-là. Blackbox est à la fois un collectif d’artistes et un cube de 3 m3 qui contient du matériel historique sur l’esclavage, le colonialisme, la migration, le racisme. Il offre un espace pour des œuvres d’art, des performances et des discussions entre les artistes, activistes et chercheur·euse·s Black*BIPOC et le public.

  • experi_theater, Zurich

Décentrer les pratiques et les postures: une recherche sur la blanchité à l’œuvre dans la création culturelle romande.
Le projet de recherche étudie «la blanchité», c’est-à-dire le fait d’être blanc, dans la scène culturelle romande. Le Théâtre de l’Usine (TU) à Genève mène des interviews avec des personnes racisées de la scène culturelle locale qui subissent un racisme systématique et dont les expériences, les perspectives et les histoires brillent par leur absence, sont refusées ou tout simplement oubliées. Sur la base de ces interviews, le TU recueille, dans une publication sur les pratiques équitables de la scène culturelle, des méthodes de travail et des formes de communication concrètement antiracistes et décoloniales.

  • Théâtre de l’Usine, Genève: Léa Genoud, Kayije Kagame, Hélène Mateev, Ramaya Tegegne, Fatima Wegmann, entre autres

home made climate conference
GASTSTUBE° crée un forum théâtral visant à explorer, avec le public, la façon de gérer, au niveau pratique, social et émotionnel, la vie durant la crise climatique. Un appartement privé à Bâle se transforme en un espace de discussion sur notre «performance écologique maison» et sur ses répercussions sur l’ensemble de l’écosystème.

  • GASTSTUBE°, Bâle: Beatrice Fleischlin, Nicolas Galeazzi, Andreas Liebmann, Martin Gantenbein, Elena Conradt

Kit de Survie en Territoire Masculiniste
Dans la lutte féministe contre la violence faite aux femmes, Pintozor Production offre un changement de perspective et embrasse une vision antagoniste, celle d’un incel (contraction de l’anglais «involuntary celibate», c’est-à-dire un jeune homme célibataire malgré lui). Le public s’identifie avec ce dernier et se laisse guider par la performeuse à travers les rues de la ville. Kit de Survie en Territoire Masculiniste explore des stratégies de survie pour les femmes dans cet espace conçu et construit par les hommes. Chaque spectateur·trice reçoit un kit de survie personnel pour la balade guidée.

  • Pintozor Production, Bussigny: Marion Thomas, Maxine Reys, Audrey Bersier, Carla Jaboyedoff

KlimaKontor Basel
Bureau de l’évènementiel mobile, KlimaKontor Basel met en relation des artistes bâlois, des activistes, des scientifiques, des institutions et des entreprises ainsi que des représentant·e·s de la société civile pour des projets artistiques communs en rapport avec le climat. De janvier à décembre 2021, KlimaKontor organise, en collaboration avec le Theater Basel, la Kaserne Basel et d’autres institutions partenaires, quatre clusters de représentations multidisciplinaires et participatifs.

  • KlimaKontor, Bâle: Barbara Ellenberger, Luzia Schelling, Anne Schöfe, Elena Conradt, Bernhard la Dous

Schwar zenbach Kompl ex - rappeler un autre avenir
Le collectif transdisciplinaire [ké*sarà] organise régulièrement des ateliers publics du souvenir, proposant un travail sur le régime raciste des travailleurs étrangers, en vigueur en Suisse des années 60 aux années 80. Des témoins de l’époque, des spécialistes du quotidien, des activistes, des acteurs culturels et des chercheur·euse·s y travaillent côte à côte pour développer une politique et une pratique du souvenir à la fois collectives et critiques envers le racisme. Il en résulte des archives alternatives et des espaces publics consacrés à la nécessité que ressent la société de rétablir la justice.

  • [ké*sarà], Zurich: Rohit Jain, Paola De Martin, Tim Zulauf

This is not theatre, this is a f*** protest!
Dans This is not theatre, this is a f*** protest!, Carrie Shelver et Antje Schupp réunissent leurs connaissances d’activiste politique créative et d’artiste politique pour mettre en scène la rébellion et utiliser des stratégies protestataires dans l’art. À quel résultat aboutit-on lorsque les frontières entre «performance» et «rébellion» s’effacent, que le «public» devient «participant·e·s» et que le «spectacle» se transforme en «atelier»?

  • Antje Schupp, Carrie Shelver, Christoph Rufer, Bâle

Wallmapu ex situ
Le collectif performatif Trop cher to share crée, avec Wallmapu ex situ, une série de conférences numériques avec des spécialistes de la région et de l’histoire du Wallmapu, territoire mapuche au Chili. Dans un espace virtuel, il spécule sur la façon dont les acteurs et habitant·e·s (humains ou non) de cette région pourraient être représentés et comment ils pourraient s’engager dans un dialogue.

  • Trop cher to share, Berne et Zurich: Nina Willimann, Aldir Polymeris, Jose Cáceres Mardones, Mara Meier, Paula Baeza Pailamilla, Johanna Hilari, parmi d’autres

En raison de son contenu, le 9e projet soutenu ne pourra être communiqué qu’ultérieurement au public.