En Suisse, une personne sur 12 vieillit seule et sans enfants

Vieillir sans les membres de sa famille

La pandémie de coronavirus a mis au jour la situation de certains retraités suisses, qui vieillissent seuls et sans enfants. Ils représentent 8% de la population, soit 100 000 personnes, comme l’indiquent les chiffres de l’Office fédéral de la statistique. Les femmes sont plus touchées que les hommes: 43% des femmes de 70 à 80 ans vivent seules, alors que ce chiffre est à peine de 20% pour les hommes. Une nouvelle étude du Pour-cent culturel Migros (www.dans-la-vieillesse.ch) analyse dans quelles circonstances les personnes vieillissent sans leurs proches.

En Suisse, une personne âgée sur 5 n’a pas d’enfants et une sur 12 n’a pas non plus de partenaire. C’est ce que révèlent les chiffres de l’Office fédéral de la statistique, que la Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse a analysés à la demande de Cornelia Hürzeler, responsable de projet affaires sociales auprès du Pour-cent culturel Migros. «Le Pour-cent culturel Migros veut renforcer la cohésion sociale», nous dit C. Hürzeler. «Les conditions de vie des personnes âgées dépourvues de proches ont été peu étudiées jusqu’à présent. Nous voulons savoir sur qui peuvent compter les personnes âgées concernées. Nous obtiendrons ainsi de nouvelles informations pour notre travail.»

Femmes âgées: souvent seules avec un maigre budget

Les femmes âgées seules et sans enfants sont doublement pénalisées: selon l’étude, les hommes sont plus susceptibles de retrouver un/e compagnon/compagne après le décès de leur conjoint/e. De plus, les femmes touchent souvent une pension plus modeste et n’ont pas les moyens de se payer l’assistance nécessaire, comme une aide à domicile.

«Il arrive que des amis leur viennent en aide, un appui tout aussi important que celui des membres d’une famille», explique Nora Meuli, auteure de l’étude et collaboratrice scientifique à la Haute école pour le travail social FHNW. Alors que la prise en charge par les proches repose surtout sur la solidarité et le sens du devoir, c’est plutôt la réciprocité qui domine, dans les relations amicales: «Tu me donnes un coup de main, je te rends la pareille.»

Cornelia Hürzeler en est convaincue: «Avec un nombre croissant de personnes seules et sans enfants, les communautés de soutien et autres initiatives de la société civile vont gagner en importance. Pour relever les enjeux futurs, il faudra des solutions communes de qualité, fruit d’une réflexion concertée entre l’État, le marché et la société civile. Avec ses projets sociaux, le Pour-cent culturel Migros s’inscrit parfaitement dans cette démarche, en favorisant le dialogue et les modèles innovants.»

La pandémie rend les failles de la prise en charge visibles

La pandémie de coronavirus attire l’attention sur la situation des personnes âgées sans famille. «Les nouvelles initiatives d’aide et de soutien me confortent dans l’espoir que le voisinage est également à même d’assurer la prise en charge nécessaire des aînés», déclare Nora Meuli. «Mais ces aides fournies par les voisins, les amis ou des volontaires dureront-elles au-delà de la pandémie? Seul l’avenir le dira. L’idée que les personnes âgées peuvent compter sur leurs proches pour s’occuper d’eux est révolue. Dans le même temps, la prise en charge des soins ambulatoires, sans la participation gratuite des membres de la famille, est tout simplement inconcevable. Le système de santé et l’État social ont été bâtis sur des prérequis que ces derniers n’étaient pas en mesure d’assurer eux-mêmes.»

Knöpfel Carlo, Meuli Nora (2020): Vieillir sans les membres de sa famille. Muttenz: Haute école spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse, Institut pour la planification sociale, le changement organisationnel et le développement urbain ISOS.

www.dans-la-vieillesse.ch

Informations aux médias:

Pour l’éditeur: Barbara Salm, responsable Communication, Direction des affaires culturelles et sociales, Fédération des coopératives Migros, barbara.salm@mgb.ch, Tél.: +41 58 570 29 82 ou +41 79 796 06 84

Pour l’équipe de recherche: Nora Meuli, MSc, Haute École spécialisée du Nord-Ouest de la Suisse, nora.meuli@fhnw.ch, Tél.: +41 61 228 58 79

Téléchargement d'information des médias:

Information aux médias 25.5.2020 – En Suisse, une personne sur 12 vieillit seule et sans enfants

Le Pour-cent culturel Migros est un engagement volontaire de Migros, inscrit dans ses statuts, en faveur de la culture, de la société, de la formation, des loisirs et de l’économie. www.pour-cent-culturel-migros.ch