COLLECTION ON DISPLAY: Pipilotti Rist – Show a Leg (Raus aus den Federn)

25.08.–11.11.2018
Vernissage: 24.08.2018, 18h00–20h00

Collection on Display présente Show a Leg (Raus aus den Federn) (2001), une installation vidéo monumentale de la vidéaste Pipilotti Rist issue de la collection du Migros Museum für Gegenwartskunst. Les séquences vidéo et les faisceaux de lumière colorés projetés sur des voilages de différente texture, accompagnés d’une bande-son planante, invitent le visiteur à s’immerger dans un univers aux allures de rêve. Les protagonistes de Show a Leg (Raus aus den Federn) sont – comme bien souvent dans les travaux de Pipilotti Rist – des femmes fortes qui, tout en ayant conscience de leur vulnérabilité, s’affranchissent des restrictions sociales et morales, mais aussi de celles qu’elles s’infligent elles-mêmes, et savourent avec jubilation leur autonomie durement acquise.

Pipilotti Rist (*1962, Grabs / Suisse) est l’une des figures majeures de la scène des images animées. Depuis le milieu des années 1980, elle manipule caméras, équipements de montage et pixels, s’approprie les technologies émergentes et s’est créé, avec des mouvements de caméra fluides, des superpositions d’images, des distorsions de perspectives et des changements de tempo un langage visuel immédiatement identifiable. Dès ses débuts, l’artiste accorde dans ses travaux une place centrale au corps féminin, abordant les questions de la représentation et du rôle de la femme dans les médias et la société, mais aussi des thématiques telles que la sexualité et les différences entre les sexes, et brise par son esthétique vivifiante – presque fortuitement – les conventions et les tabous. Pipilotti Rist a, comme peu d’artistes avant elle, libéré de façon inventive et exaltante les images animées de leur forme classique de présentation (le téléviseur, ou la projection sur un mur ou un écran) pour les projeter sur des objets du quotidien, des éléments architecturaux ou des parois semi-transparentes, invitant le visiteur à prendre des positions inhabituelles dans l’espace d’exposition. Dans Show a Leg (Raus aus den Federn) (2001) aussi, installation issue de la collection du Migros Museum für Gegenwartskunst, la perspective d’observation classique est abandonnée au profit d’une expérience immersive : des séquences vidéo et des faisceaux de lumière balaient selon une chorégraphie précise des voilages assemblés à la manière d’un patchwork divisant l’espace en petits segments, sur fond de musique mélancolique et hypnotique. Les séquences vidéo, dont certaines reviennent en boucle, sont projetées sur les éléments textiles, mais aussi sur les murs, le sol et le plafond, se superposent et se multiplient à l’infini. Le visiteur pénètre dans un univers onirique – des « poèmes en mouvement » selon les propos de l’artiste, où les frontières entre l’image et la réalité s’estompent et où toute distance entre soi et le monde est abolie.

Comme dans nombre d’autres oeuvres de Pipilotti Rist, les enchaînements de séquences dans Show a Leg (Raus aus den Federn) ne présentent pas de structure narrative particulière. Si les petits clips montrant des écrans en feu ou un ciel étoilé (d’écran de veille) renvoient au support même de la vidéo, des protagonistes reflétant divers rôles féminins et différentes formes d’expression personnelles sont aussi au centre de l’oeuvre. L’artiste, pour qui la femme est la norme et l’homme l’exception, entend ici montrer des personnes fortes et libérées des conventions, comme ces deux femmes affirmées qui flânent dans une friche urbaine et dont la tenue colorée contraste voluptueusement avec le caractère désaffecté du lieu. Dans deux autres séquences complémentaires, la protagoniste évolue dans des environnements où les femmes ont été par le passé opprimées et confinées dans des rôles définis par l’homme : une chambre à coucher et un cabinet médical. Dans ces deux scènes, Pipilotti Rist se filme – mélange percutant entre personnage fictif et artiste fragile qui s’expose – en train de s’affranchir d’une pose qui n’est pas sans rappeler la crucifixion dans l’iconographie chrétienne. Osant un grand saut « dans le vide », l’artiste semble ébranler les systèmes patriarcaux de valeurs et de croyances, et transgresser les limites souvent auto-imposées pour devenir l’être affirmé et intrépide qu’elle veut représenter dans ses travaux.

Ces dernières années, des expositions personnelles de Pipilotti Rist ont été présentées au Museum of Contemporary Art de Sydney (2017), au New Museum of Contemporary Art de New York (2016), au Kunsthaus de Zurich (2016), à la Kunsthalle de Krems (2015), au Times Museum à Guangzhou (2013), au Leeum / Samsung Museum of Art à Séoul (2012), au Kunstmuseum à St-Gall (2012), à la Fondation Nicola Trussardi à Milan (2011), à la Hayward Gallery à Londres (2011), au Wexner Center for the Arts à Columbus / Ohio (2011), à la Fondation Joan Miró à Barcelone et au Centre culturel de la Caixa – Fontana d’Or à Gérone (2010), au musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam (2009), au Museum of Modern Art de New York (2008) et au Centre Georges Pompidou à Paris (2007).

Commissaire :
Nadia Schneider Willen (commissaire de la collection, Migros Museum für Gegenwartskunst)

Conférence de presse:

24.08.2018, 11h00

Presse:

Pour toute information complémentaire et pour les visuels, prière de s’adresser à René Müller, chef du service de presse et des relations publiques: rene.mueller@mgb.ch T +41 44 277 27 27

Téléchargement d'information des médias:

Information aux médias 5.7.2018 – COLLECTION ON DISPLAY Pipilotti Rist – Show a Leg (Raus aus den Federn)


Le Pour-cent culturel Migros est un engagement volontaire de Migros, inscrit dans ses statuts, en faveur de la culture, de la société, de la formation, des loisirs et de l’économie.
www.pour-cent-culturel-migros.ch