José Coca Loza

La basse bolivienne José Coca Loza (*1989, Cochabamba) étudie le piano et le chant notamment auprès de Charles Roe à l'University of Arizona, États-Unis. En 2015 il termine son Bachelor auprès de Marcel Boone à la Haute École de Musique de Bâle.

Biographie

La basse bolivienne José Coca Loza (*1989, Cochabamba) étudie le piano et le chant notamment auprès de Charles Roe à l’University of Arizona, États-Unis. En 2015 il termine son Bachelor auprès de Marcel Boone à la Haute École de Musique de Bâle. Coca Loza a effectué des master class auprès de Silvana Bazzoni Bartoli dans le cadre du Menuhin Festival.

En Suisse, José Coca Loza a fait ses débuts à l’opéra en 2013: il interprète le rôle de Sparafucile dans «Rigoletto» à Haldenstein et à la Tonhalle Zurich. En 2015 on le voit dans le rôle du Paysan dans «La Dame blanche» à Zurich et au concert de cloture de l’académie d’orchestre du Menuhin Festival à Gstaad. Il chante au gala de Noël du Tiroler Festspiele Erl sous la direction de Gustav Kuhn. Depuis 2016 il est membre de l’Opernstudio OperAvenir au Théâtre de Bâle où l’on a pu le voir entre autres dans les rôles du Brigand dans «Les Trois Cheveux d’or du Diable», de Capulet/Benvolio dans «Roméo et Juliette» de Blacher et en tant que soliste basse dans «Melancholia» sous la direction de Andrea Marcon. Il a également incarné les rôles de Gallwurm/Fallen dans «The Cricket Recovers», le solo de basse dans «Robin des Bois» ainsi que Melisso dans «Alcina» avec La Cetra Barockorchester. En 2017 il se produit au premier festival «Stars and Rising Stars» à Munich avec Cecilia Bartoli et débute dans le rôle de Osmin dans «L’Enlèvement au Sérail» au Schlossoper Haldenstein.

En 2018 il fait ses débuts au Festival de Salzbourg dans le rôle de Haly dans «L’italiana in Algeri» de Rossini, dans une nouvelle mise en scène avec Cecilia Bartoli. Dans le rôle de Alidoro dans «La cenerentola» de Rossini, il joue à nouveau aux côtés de Cecilia Bartoli, au Lucerne Festival 2018. De plus, en 2018/19 il sera en tournée avec La Cetra Barockorchester Basel qui jouera «L’olimpiade» de Vivaldi sous la direction de Andrea Marcon.

Coca Loza s’est produit avec le Basel Sinfonie Orchester, le Menuhin Festival Orchestra et le Capriccio Barock Orchestra. En 2018 il chantera le solo de basse dans la «Messe en si mineur» de Bach au Usedom Music Festival.

Récompenses

  • 2018: Prix d’études du Pour-cent culturel Migros
  • 2017: Prix d’études du Pour-cent culturel Migros
  • 2017: Finaliste au concours Antonio Cesti, Innsbruck
  • 2017: 3ème prix au concours Renata Tebaldi, San Marino
  • 2014: 3ème prix au concours Renata «Oper Schloss Hallwyl»
  • 2011: Lauréat du concours «Quest for the best» à Tucson, États-Unis

Contact

José Coca Loza
josecoca09@hotmail.com

Pour de futures dates: www.opera-online.com

Oh wie will ich triumphieren de «L'Enlèvement du Sérail» de Mozart

 

 


«Sorge infausta una procella» de «Orlando» de Haendel

 

 

Les visuels mis à disposition peuvent être utilisés partiellement ou dans leur intégralité par les journalistes, avec mention de la source.