Omer Koblijak

«La musique est ma passion, ma raison d’être et ma motivation. Pour moi, il n’y a rien de plus beau que le chant, car le son prend naissance en moi et me permet d’exprimer directement ce que je ressens.»

Mes objectifs

«La musique est ma passion, ma raison d’être et ma motivation. Pour moi, il n’y a rien de plus beau que le chant, car le son prend naissance en moi et me permet d’exprimer directement ce que je ressens. Mon rêve, et à la fois mon objectif, est d’émouvoir le public à travers le chant et de partager mon amour de la musique classique avec les autres, de leur permettre de s’y intéresser davantage et de la ressentir plus intensément.»

Biographie

Le ténor bosniaque Omer Kobiljak se forme de 2008 à 2013 auprès de David Thorner au Conservatoire de Winterthur. En 2010, il participe à l’émission Die Grössten Schweizer Hits à la télévision suisse alémanique. Depuis 2010, il suit les master class de Jane Thorner-Mengedoht, de David Thorner et de Jens Fuhr.

En 2013, il interprète le rôle de l’apprenti dans Les Maîtres chanteurs de Nuremberg au Festival de Salzbourg sous la baguette de Daniele Gatti. En 2016, il fait ses débuts dans le rôle du Baron von Kronthal dans Der Wildschütz de Lortzing à la Operettenbühne Hombrechtikon. En 2017, il chante Les Maîtres chanteurs de Nuremberg à la Scala de Milan. Depuis la saison 2017/18, il est membre de l’Internationalen Opernstudio IOS à l’Opernhaus Zürich et le public a pu l’entendre dans Salomé, Ronya, fille de brigand, La Fille du Far-West, Parsifal, Le Vaisseau fantôme ainsi que dans La Traviata. Au cours de la saison 2018/19, il interprète un des gardes dans Manon, Lord Arturo Buklaw dans Lucia di Lammermoor, un notaire dans la représentation concertante de La Somnambule ainsi qu’Abdallo dans Nabucco.

Répertoire

Arias, canzone, lieder

G. Puccini:
 Manon Lescaut, «Tra voi, belle, brune e bionde»
G. Verdi:
 La Traviata, «De Miei Bollenti Spiriti»; Macbeth, «Ah la paterna mano»
F. Léhar: 
Le Pays du sourire, «Je t’ai donné mon cœur»
R. Benatzky: 
L’Auberge du Cheval-Blanc, «Es muss was wunderbares sein»
F. P. Tosti: Ideale;
 Malia; Marechiare; La Serenata; Non t’amo piu; Vorrei; Luna d’estate; A vucchella; Chanson de l’adieu
V. De Crenscenzo: Rondine al nido
O. Respighi: Nevicata
G. B. Pergolese: Nina
V. Bellini:
 Ma rendi pur contento; Malinconia, ninfa gentile
E. Tagliaferri: Piscatore e pusilleco
E. di Capua: ’O sole mio
G. Giordani: Caro Mio Ben
P. Mascagni: La Serenata
L. Denza: Occhi di fata
O. P. Freire: El ay ay ay
F. Schubert: An die Musik, Ständchen
L. v. Beethoven: An die ferne Geliebte
R. Strauss:
 Morgen; Oh Lieb, ich muss nun scheiden
H. Duparc:
 L’invitation au voyage

Oratorium

J.-S. Bach: Magnificat

Duos

G. Verdi: 
La Traviata, «Parigi o cara»
G. Donizetti: L’Élixir d’amour, «Caro elisir»
P. Mascagni:
 «Suzel buon di (L’amico Fritz)»
G. Puccini:
 La Bohème, «In un coupé?»
E. Kàlmàn:
 Princesse Czardas, «Helller Jubel»

Distinctions

  • 2012: 1er prix avec distinction au Concours de musique de Thurgovie
  • 2010: Prix culturel du Rotary Club Oberthurgau 2010
  • 2010: Prix culturel de Dielsdorf et Schrobenhausen-Aichach

Contact

Omer Kobilijak
Egnacherstr. 73b
CH–9320 Frasnacht

omer.kobiljak@gmail.com

Consulter www.opernhaus.ch